accueil

 Aïkitaïso" signifie littéralement : gymnastique ou pratique pour harmoniser les énergies.

 C'est une gymnastique douce et énergisante qui tire ses bases de l'Aïkido et des écoles japonaises de santé et d’arts martiaux.


 Sa pratique associe des exercices de gymnastique (renforcement musculaire, assouplissement...) et les principes apparentés à l’Aïkido (relâchement, centrage,  etc...).


 L’aïkitaïso est donc une pratique harmonieuse qui fait travailler toutes les parties du corps, en sollicitant conjointement les capacités physiques et mentales.


 Une pratique régulière et assidue peut avoir les bienfaits suivants :

 - Sensation de bien-être et meilleure écoute de soi

 - Amélioration de la condition physique (endurance, souplesse, relâchement, force…)

 - Amélioration du mental (calme, concentration…)

 - Optimisation de l’habilité motrice (équilibre, coordination des mouvements…)

 - Meilleure gestion du stress et de la fatigue, prévention des petits maux de tous les jours (par exemple protection du dos…).


 L’Aïkitaïso se pratique seul ou à deux. C'est donc une gymnastique complète qui permet de s'harmoniser avec soi-même et avec les  autres.

 Elle associe le mouvement, la pensée, la respiration et l'écoute des sensations. Son but est de progresser vers un mieux être durable, et non de faire des  performances éphémères.


 L'Aïkitaïso est une pratique qui a été initiée par Morihei Ueshiba, le fondateur de l'Aïkido (art martial), vers le début du XXème siècle.

 Elle préparait le corps et l'esprit du pratiquant avant le cours de techniques martiales.


 En même temps que l'Aïkido s'est développé, l'Aïkitaïso s'est enrichi de nouvelles techniques, sous l'impulsion du fondateur et de certains de ses élèves (Tohei,  Kobayashi...). Par ailleurs des mouvements issus d'écoles de santé ou d'arts martiaux du Japon (ou d'autres pays) ont été intégrés à la pratique. Les  exercices se sont ainsi diversifiés et leur nombre a considérablement  augmenté.


 Aujourd'hui, l'Aïkitaïso peut être pratiqué comme une discipline à part entière. Elle garde une relation étroite et constante avec  l'Aïkido, mais elle se suffit à  elle-même si l'objectif  du pratiquant n'est pas un apprentissage martial.


 L’Aïkitaïso se pratique dans le temps, ce qui en fait une gymnastique qui peut accompagner le pratiquant toute sa vie.


 La répétition et la progression des exercices et des enchaînements entraînent un bien-être général qui s’accompagne d’une énergie renforcée et d'un mieux-  être global. Chacun peut ainsi se prendre en main pour développer ses capacités et améliorer sa santé.